Archive for the ‘École primaire’ Category

SOS Education sur BFM TV … avec Vincent Peillon

20 septembre 2012

Moins d’un mois après la rentrée, SOS Éducation a soumis au ministre de l’Éducation nationale, Vincent Peillon, dans le cadre de l’émission BFM Politique, diffusée sur BFM TV dimanche 16 septembre, une question sur l’orthographe des élèves de 6è.

 

Vos élèves sauront-ils lire à la fin de l’année ?

13 septembre 2012

Comment savoir si tous les élèves maîtrisent les relations graphèmes-phonèmes ? Seront-ils tous capables de décoder ?

Vous êtes professeur des écoles en CP ou en CE1 et ces questions vous sont familières. Rejoignez-nous le 3 octobre à SOS Éducation pour un nouvel Atelier du mercredi.

Nous recevrons Nicole Semeria. Ancienne institutrice en RASED et psychologue scolaire, elle a mis au point le « Phonogramme », un test collectif qui permet d’évaluer la maîtrise des correspondances graphèmes-phonèmes des élèves.

Conforme aux découvertes en psychologie cognitive les plus récentes, ce test est déjà utilisé par des enseignants. Leurs retours sont concluants : les élèves le prennent comme un jeu et ne sont pas jugés s’ils se trompent.

Le groupe sera constitué de 10 personnes maximum

Si cet atelier vous intéresse, inscrivez-vous dès maintenant.

La seule condition : venir avec sa bonne humeur, sa curiosité, son esprit critique et poser toutes les questions que l’on a en tête ! L’atelier est gratuit. Le but est de proposer aux professeurs d’échanger à partir de la présentation d’outils et de méthodes.

Cet atelier est accessible exclusivement sur inscription.

Pour vous inscrire, cliquez-ici.

Année scolaire 2012-2013 : SOS Éducation réclame des mesures d’urgence pour favoriser la lecture et l’écriture au primaire

6 septembre 2012

40% des élèves sortent de l’école primaire sans savoir lire et écrire correctement. Le Ministre de l’Éducation nationale et les participants à la concertation font le même constat.

Malgré cette situation alarmante, aucune mesure d’urgence pour la lecture ou l’écriture n’a été prise.

« Cette année encore, les enseignants devront se débrouiller seuls avec des manuels inadaptés à des élèves de CP et sans aucune formation à l’apprentissage de la lecture » indique Olivia Millioz, porte-parole de SOS Éducation.

« Nous sommes heureux que le gouvernement ait fait de l’école primaire sa priorité. Mais il doit aussi prendre des mesures efficaces pour que tous les élèves apprennent à lire et à écrire à l’école » ajoute Olivia Millioz.

6,7 millions d’écoliers ont repris le chemin de l’école élémentaire. Si aucune mesure n’est prise au plus vite, plus de 2 millions d’entre eux ne sauront ni lire ni écrire correctement à l’âge adulte.

« Nous attendons que l’année 2012/2013 soit déclarée année de la lecture dans toutes les écoles primaires » demande la porte-parole de l’association.

Contact presse : Olivia Millioz – 01 45 81 22 67

Référendum National sur l’école

3 août 2012

L’école a un besoin urgent de profondes réformes : regardez cette vidéo et exprimez-vous en participant au Référendum national sur l’école de SOS Éducation !

Rallongement des vacances de la Toussaint : pas sans contrepartie

10 juillet 2012

C’est officiel : les vacances de la Toussaint sont rallongées. Elles passent de 10 à 15 jours, dès l’année 2012-2013.

Cette mesure ne porte que sur 2 jours dans l’année et pourtant elle a déjà fait couler beaucoup d’encre.

Quitte à provoquer une levée de boucliers, il est dommage que le ministre n’en ait pas profité pour annoncer une mesure vraiment forte : raccourcir les vacances d’été de deux semaines et consacrer le temps ainsi gagné à l’apprentissage du français lu, écrit et récité, ce que demandent 94% des internautes ayant participé au sondage de SOS Éducation sur les rythmes scolaires.

Sondage sur les rythmes scolaires : les résultats!

5 juillet 2012

En 15 jours, vous avez été 10 500 à vous exprimer sur les rythmes scolaires. C’est un formidable succès ! Nous vous en remercions du fond du cœur.

Vous êtes plus de 60% à réclamer une augmentation du nombre de jours de classe et 94% (!!) à demander le renforcement de l’enseignement du français lu, écrit et récité.

À l’heure où la concertation sur l’école débute, il est nécessaire de se faire entendre et vous pouvez compter sur la détermination de l’équipe de SOS Éducation pour porter ce message auprès des plus hautes instances de l’État.

Rythmes scolaires, donnez votre avis

27 juin 2012

 

Pour bien enseigner les mathématiques, la méthode de Singapour

19 juin 2012

Grâce à cette méthode, Singapour arrive en tête de tous les classements internationaux.

Le témoignage d’un enseignant : Voir la vidéo

La méthode est publiée par la Librairie des Écoles (Accédez au site internet)

Elle propose un manuel et un cahier d’exercices pour l’élève ainsi qu’un guide pédagogique pour chaque niveau du CP au CM2.

Dernière ligne droite pour influencer les candidats

24 avril 2012

Dès le premier tour, les candidats ont été obligés de s’engager pour sauver l’école primaire.

Entre le 1er mars et le 22 avril, ils ont reçu plus de 170 000 messages pour sauver l’école primaire. Ils n’ont pas été sollicités 500, ni même 1000 fois… mais 10 000 à 20 000 fois ! Grâce à votre mobilisation, ils SAVENT que l’école primaire est la priorité des priorités.

Nous sommes dans la dernière ligne droite! Et pourtant… A deux semaines du deuxième tour, ni Nicolas Sarkozy, ni François Hollande n’ont compris quoi que ce soit au sujet :

  •  60 000 enseignants supplémentaires propose l’un…
  •  2000 euros par enfant en difficulté en fin de CP renchérit l’autre…

Ils proposent les mêmes rengaines : « avec plus de moyens, on fera mieux« . Ce n’est pas VRAI. Des moyens supplémentaires, l’école en a eu, tous les ans depuis trente ans et cela n’a rien donné.

Le vrai problème, c’est ce que l’on enseigne aux enfants.

Vous aurez beau dédoubler les classes de CP, si vous ne changez pas les méthodes pour apprendre à lire, cela ne donnera rien. On le sait, on l’a déjà fait et cela a été un échec monumental. Le seul moyen de changer les résultats de nos enfants et de les faire réussir, c’est de leur enseigner les bonnes méthodes, celles qui ne les embrouillent pas, mais qui leur permettent de se construire en même temps qu’ils acquièrent des savoirs pour la vie.

Mais VOUS pouvez rendre les idées claires aux candidats !
Aujourd’hui, plus que jamais, votre ACTION est nécessaire: cliquez sur le lien ci-dessous pour écrire directement aux candidats !

www.sauvezlecoleprimaire.fr

Mobilisez votre entourage!
Plus ils recevront de messages et plus ils seront OBLIGÉS de s’engager pour sauver l’école primaire !

Au cours des cinq dernières années, plus d’un million d’élèves sont sortis du primaire sans savoir ni lire, ni écrire correctement. Et cela va continuer si personne ne fait rien. Veut-on continuer à compromettre l’avenir de nos enfants et en faire des chômeurs et des désespérés ? C’est le futur de notre pays tout entier qui est en jeu aujourd’hui.

La méthode semi-globale, une catastrophe !

6 avril 2012


« Je me rends compte que je ne suis pas toute seule dans cette galère.
Ma fille est en CP et, elle rentre avec des devoirs incompréhensibles, la maîtresse utilise une méthode semi globale, c’est une catastrophe, ça part dans tous les sens et il n’y a aucune progression logique, de plus ils font de la phonétique avec par exemple le son [y] qui signifie u (ou comment leur embrouiller le cerveau). Ils ne font quasiment pas d’écriture.

Ma fille était très douée et à l’aise avec la langue française, mais depuis elle s’est fermée sur elle-même, ne veut plus apprendre et dit que c’est trop difficile pour elle.
Je vois bien que d’autres élèves de la classe sont dans le même cas et que ça ne vient pas d’elle.

Suite à mes recherches de solutions pour l’aider, j’ai donc acheté « Léo et Léa » on s’y est mis tout doucement, quand la motivation était là (elle a perdu complètement confiance en elle) et les progrès se sont vite fait sentir.
J’en ai parlé à la maîtresse qui est sûre qu’ils arriveront tous à lire avec sa méthode et que c’est la meilleure.
Je suis extrêmement énervée contre notre éducation nationale qui encourage cela.
Quand je lis des témoignages de prof de Français de collège qui ont des élèves quasi analphabètes à cause de mauvaises méthodes de lecture je me demande pourquoi les enseignants de CP ne  sont pas au courant de çà, c’est inadmissible. On ferme les yeux ou quoi ?

Il est tout aussi inadmissible aussi que les parents doivent faire faire une « scolarité parallèle » à leurs enfants, autant les sortir du système et faire la classe à la maison (avant j’étais contre ça mais je ne savais pas que l’école pouvait gâcher, pourrir nos enfants à ce point….)

Je pense à tous ces petits bouts qui subissent ça sans broncher en pensant que c’est comme ça qu’on apprend à lire et que c’est eux qui sont bêtes.
Que pouvons nous faire, nous les parents pour que les enseignants admettent qu’ils font fausse route? »

Virginie

Découvrez notre sélection de méthodes syllabiques en cliquant ici