Archive for février 2010

Super Pédago prend encore la vie du bon côté !

26 février 2010
SP Pédago laisse les enfants s'exprimer...

Dessin d'Éric Galland

Toute ressemblance avec Philippe Meirieu serait purement fortuite.

Retrouvez Super Pédago sur Facebook et sur son blog.

Super Pédago prend la vie du bon côté

19 février 2010

Toute ressemblance avec Philippe Meirieu serait purement fortuite.

Retrouvez Super Pédago sur Facebook et sur son blog.

Solution à la violence à l’école

17 février 2010

Pour SOS Éducation, il faut avant tout restaurer l’autorité des professeurs.

Tous les portiques et caméras de surveillance ne suffiront pas à rétablir le calme dans les établissements scolaires.

Selon les analyses des experts de SOS Éducation, si les enfants ou jeunes adultes en arrivent aux mains ou aux couteaux au sein même de l’école, c’est parce qu’on a laissé s’installer l’indiscipline, la violence verbale, la violence physique, dans la plupart des établissements, qui ne peuvent que dégénérer sur des violences graves.

Pour remettre des limites dans les écoles, il faut restaurer l’autorité et le prestige des professeurs, qui n’ont aujourd’hui plus les moyens de se faire respecter, et de protéger les élèves de la violence des autres.

« La situation est si grave, l’autorité des professeurs a été à ce point sapée, qu’ils sont eux-mêmes victimes, de plus en plus souvent, de violences », explique Aldric Boulangé, porte-parole de SOS Éducation. « Tant que leur autorité n’aura pas été restaurée, il est illusoire d’espérer que les élèves retrouvent la sécurité ».

Dernier appel de SOS Éducation lancé à Luc Chatel : 28 septembre 2009, Monsieur le Ministre, d’autres solutions à la violence existent.

SOS Éducation regroupe des parents et des professeurs qui travaillent ensemble pour défendre l’école.

« Petit traité de manipulation à l’intention des lycéens »

16 février 2010

À lire, chez H16, cet article sur la « votation lycéenne » : « Petit traité de manipulation à l’intention des lycéens ».

Lire aussi, sur Contrepoints : « La tartufferie de la votation citoyenne lycéenne ».

Grand jeu du labyrinthe

12 février 2010

Toute ressemblance avec Philippe Meirieu serait purement fortuite.

Retrouvez Super Pédago sur Facebook et sur son blog.

La journée d’une professeur d’anglais en ZEP

11 février 2010

À lire, ce témoignage d’une professeur d’anglais en ZEP :

Voilà […] ma journée d’hier. Il va sans dire que je suis rentrée chez moi exténuée nerveusement, encore fébrile de tous les coups psychologiques qu’il m’avait fallu esquiver, limite prête à donner ma démission tellement ma belle mission éducative me semblait définitivement souillée par la boue de l’ingratitude de ces gamins et de la violence latente même chez les filles les plus apparemment douces.

Retrouvez l’article complet en cliquant ici.

Débat sur France 24 consacré à la violence à l’école

10 février 2010
Aldric Boulangé (à droite)

Aldric Boulangé (à droite)

Février 2010. Lycée Adolphe-Chérioux, en banlieue parisienne. Malgré les portiques de sécurité, un groupe venu de l’extérieur a pu tirer un coup de feu et agresser un élève à l’arme blanche. Fin 2009, c’est un élève qui se faisait tuer, dans un autre lycée de banlieue parisienne. Quelle(s) réponse(s) face à la violence scolaire en France ? Autour d’Antoine Cormery, « Le Débat » de France 24 du mardi 9 février, avec Aldric Boulangé, porte-parole de SOS Éducation, Christian Caristan, professeur de techniques énergétiques au lycée Adolphe-Chérioux, Patrick Gonthier, secrétaire général d’Unsa Éducation et Georges Fotinos, ancien inspecteur général de l’Éducation nationale.

L’émission est à regarder en cliquant ici.

Après la cagnotte contre l’absentéisme, le kebab moitié prix pour les élèves méritants

9 février 2010

Vu sur i-Télé, grâce à Veille-Éducation. À lire aussi, l’article de 20minutes.fr :

Le salade-tomates-oignons au secours de l’Education nationale. Les professeurs de Mont-de-Marsan peuvent désormais compter sur le soutien du kébab du coin pour inciter leurs élèves à travailler. Le principe mis en place par les restaurateurs est simple: une bonne note = 50% de réduction.

Le sandwich à 2 euros au lieu de 4

Sur simple présentation d’un bulletin scolaire ou d’une copie bien notée, le sandwich est à 2 euros au lieu de 4. «J’aurais adoré qu’on me fasse ça», assure le restaurateur à l’initiative de l’idée. Côté clients, même enthousiasme: «Ça encourage les jeunes d’avoir des bonnes notes», promet un jeune homme (qui a sans doute déboursé 4 euros).

Pour la maîtresse des lieux, il s’agit là «d’un encouragement de plus» pour les lycéens. Coup de pub ou coup de main, la formule rencontre un certain succès. De quoi «doner» des idées à Luc Chatel?

« Pourquoi je ne serai pas prof »

6 février 2010

À lire, sur le site de Valeurs actuelles, ce témoignage de Mickaël Fonton, professeur de sciences physiques qui effectuait son année de stage depuis septembre 2009 dans l’académie de Créteil, et qui a choisi de démissionner :

« Pourquoi je ne serai pas prof »

Super Pédago fait de la pub (3)

5 février 2010

Toute ressemblance avec Philippe Meirieu serait purement fortuite.

Retrouvez Super Pédago sur Facebook et sur son blog.